• Douce reveuse

     

    La Chevelure

    Il m'a dit " cette nuit, j'ai rêvé ;

    J'avais ta chevelure autour de mon cou,

    J'avais tes cheveux comme un collier noir autour de ma nuque et sur ma poitrine.

    " Je les caressais : et c'étais les miens et nous étions liés pour toujours ainsi,

    par la même chevelure, la bouche sur la bouche,

    ainsi que deux lauriers n'ont souvent qu'une racine.

    " Et peu à peu, il m'a semblé, tant nos membres étaient confondus,

    que je devenais toi-même ou que tu entrais en moi comme mon songe ".

    Quand il eut achevé, il mit doucement ses mains sur mes épaules,

    et il me regarda d'un regard si tendre que je baissai les yeux avec un frisson.

    Pierre Louÿs

    Poète, romancier

    1870 - 1925

     

    Douce reveuse

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir

    Click on image to enlarge

    Tube by ©TedHammond - CDO 2465

    Douce reveuse

    Douce reveuse

    « Elle est comme un rêveLes fleurs du printemps »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :